Raskar Kapac n°5

Nouveau produit

Raskar Kapac est une gazette artistique et littéraire qui fait redécouvrir des artistes incendiaires, parfois trop oubliés.

Avec la participation d'écrivains et de journalistes;

la publication d'entretiens, de photographies, de textes inédits... 

Frais de port toutes destinations compris. 

Découvrez ici tous les autres numéros de la gazette

Plus de détails

Disponible

Aucun point de fidélité pour ce produit.


5,00 €

5,00 € par exemplaire, port compris

En savoir plus

Présentation du numéro

Raskar sous le signe de Corto Maltese !

Avec Corto Maltese et Hugo Pratt, un entretien fleuve avec Jean-Paul Kauffmann, les pérégrinations de Jean-François Coulomb en Italie (avec sa nouvelle fiancée), les 400 ans de Don Quichotte et quelques pépites inédites...  

EUROS

***

***

ÉDITO

***

Il est le seul à parler aux corbeaux de Stonehenge et aux léopards de Tanzanie ; à rêver des étoiles avec les statues de l’Ile de Pâques et à voir deux lunes la même nuit, en Argentine ;

à danser avec des squelettes et à échapper à la Mort dans une course-poursuite ; à être traqué par son double, à disparaître dans des livres ;

à boire du chambertin en temps de guerre ; à combattre un sousmarin avec Merlin et la fée Morgane à ses côtés ; à lutter à mains nues contre des caïmans et des tortues géantes.

Cet homme si étrange, c’est Corto Maltese. Que sait-on de lui ? Peu de choses, en réalité. Sujet britannique, né à Malte, résidant à Antigua.

Sa mère est une prostituée de Gibraltar, son père un marin. Il a un passé de bandit en Argentine puis de pirate dans les îles du Pacifique.

Il loge un peu partout, dans les quartiers mal famés de Hong Kong, dans des pensions en Suisse ou en Guyane hollandaise, chez ses connaissances aux quatre coins du monde.

On sait qu’il tient l’amitié pour la valeur la plus haute. Aucun de ses amis ne se ressemble : entre Raspoutine, un aventurier russe qui jure de le tuer, Cush, un guerrier danakil,

et Steiner, un vieux savant alcoolique, rien de commun. Sauf peut-être une chose: Corto irait jusqu’en enfer pour les retrouver.

Corto aime aussi les femmes, passionnément – tout en se méfiant d’elles comme de la peste. « Je préfère tomber dans les bras d’une femme plutôt qu’entre ses mains. »

Son romantisme, son aristocratie semblent venir d’un autre temps. « Peut-être suis-je le dernier exemplaire d’une dynastie complètement éteinte qui croyait en la générosité… En l’héroïsme… »

Mais il sait être aussi très cynique. À un agonisant qui lui demande pourquoi il refuse de révéler un secret, il rétorque tranquillement : « Parce que je suis méchant. »

Enfin, il y a une chose qu’il révère par-dessus tout : partir. « Je dois partir, je dois partir, je dois partir », assène-t-il à une femme, éberluée face à tant d’instabilité, dans Tango.

Alors sans plus tarder, hissons le drapeau noir et mettons les voiles avec Corto Maltese !

Archibald Ney

Corto Maltese Krisis Diffusion

***

***

***

Informations complémentaires

La gazette est dirigéRaskar Kapace par trois jeunes artistes passionnés par la littérature et les arts.

Leur profession de foi est claire : « Dans une période de morosité intellectuelle, de mollesse spirituelle, nous croyons en une résurrection par le feu de l’écriture ! Dans une époque qui nie toute verticalité, nous affirmons le caractère révolutionnaire de l’acte créateur. »« Faire resurgir en pleine lumière quelques artistes incendiaires qui nous ont enseigné la puissance libératrice de la création ».

Mettant un point d’honneur à valoriser le beau style littéraire et refusant de coller à l’actualité, Raskar Kapac honore à travers chacun de ses numéros des artistes incendiaires souvent trop méconnus. Des Soutine, des Antonin Artaud, des aventuriers comme Mermoz ou Corto Maltese… Autant d’artistes qui sont allés au bout de leur art, et qui en ont fait leur raison de vivre. 

Raskar est un bimestriel dont le premier numéro était consacré à l’écrivain Jean-René Huguenin. S’en est suivi le peintre Chaïm Soutine, les pionniers de l’Aéropostale, Guy Hocquenghem, Corto Maltese, Maurice Ronet, Frédéric Nietzsche…

Cette jeune revue impertinente est aussi une aventure qui implique ses lecteurs. Attachée à son indépendance éditoriale et à sa liberté de ton à tout prix, Raskar Kapac est une gazette de combat culturel, dénuée de publicité.

L’arrivée de cette publication à vocation artistique a d'ailleurs été un petit événement dans le secteur de la presse.

***

Raskar Kapac

> Ils parlent du lancement de Raskar Kapac : Le Monde, Causeur, Gazettarium, PileFaceTerra Incognita, L'AlamblogLe Figaro Magazine...

***

***Rébellion sur Krisis Diffusion

Avis

Donnez votre avis

Raskar Kapac n°5

Raskar Kapac n°5

Raskar Kapac est une gazette artistique et littéraire qui fait redécouvrir des artistes incendiaires, parfois trop oubliés.

Avec la participation d'écrivains et de journalistes;

la publication d'entretiens, de photographies, de textes inédits... 

Frais de port toutes destinations compris. 

Découvrez ici tous les autres numéros de la gazette